Une petite contribution ?

Chroniques vinyles
23
Nov
2017

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

L’année précédente, le 45-tours Rien à signaler avait eu droit à une réédition 1,

le projet est un peu différent cette fois-ci puisque R. A. S. ressort des tiroirs pas moins de cinq titres inédits, composés entre 1982 et 1984 mais qui n’avaient pas été enregistrés à l’époque en dehors de cassettes de travail ou lors de souvenirs live.

Après tout ce temps, la recette reste forcément la même malgré certains remaniements de textes et les bonus s’accumulent car des invités surprise sont venus mettre leur grain de sel : Carl de KOMINTERN SECT vient chanter sur l’excellent Jeunesse de la honte qui se distingue par un refrain totalement imparable (et qui était présent sur le EP Tous unis de P 38), Mourad de L'INFANTERIE SAUAGE sort sa gratte pour Nelly tandis que Fredo (OUTREAU) et Joss (GONNA GET YOURS) mettent à mal les micros sur le brutal Cochennec. Paradisiak (chœurs graves et ambiance sombres) et Ma force (LE coup de poing dans la gueule de la galette) complètent le menu de ce chouette disque.

Ce deuxième pressage en cire rouge est limité à 500 copies après un premier en noir pressé au même nombre, une version CD augmentée de plein d’autres titres existe aussi. Un insert avec les textes est inclus.

Tu ne reviens jamais sur tes pas, ce qui est fait est derrière toi
La tête pleine de musique, ta violence est mécanique
Le présent comme seul horizon, pas besoin d’une autre raison
Tu ne salues aucun étendard, qu’importe si les gens te trouvent bizarre

1 afin de lire plein d’autres chroniques sur les groupes cités, clique juste sur leur nom en rouge.

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac