Tu payes ton coup ?

Articles

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Allemagne, 1933.

Pour faire comme son camarade Heinz dont le père est sympathisant nazi, Hans-Peter s'engage rapidement chez les Jeunesses Hitlériennes. Son autre copain, Günther, se verra contraint de s'engager lui aussi, bien que son père soit un farouche opposant à Hitler et ses sbires. C'est leur histoire jusqu'en 1943, petit fragment de la Grande Histoire, qui est contée dans ce roman véritablement éclairant sur l'Allemagne de l'époque vue de l'intérieur.

Véritable journal du nazisme "légal" au pouvoir, ce roman montre la montée en puissance des chemises brunes dans la société, en commençant par la famille - les parents dont la peur de la violence nazie ou communiste conditionne en zombies - et surtout l'école où le bourrage de crâne dès l'accession de Hitler à la Chancellerie devient un véritable programme. Certaines scènes en donnent la mesure: entendant les enfants chanter dans la rue l'internationale devenue compromettante voire très dangereuse, les parents terrorisés leur conseillent le plus sûr Horst-Wessel-lied ;  quand dans un bureau de vote digne de Tintin au pays des Soviets un homme s'aperçoit que seule la liste nazie est représentée, on le flanque dehors sans que personne ne bronche ; les enfants rêvent d'une chemise brune, les adultes se saluent à coup de "Heil Hitler !" tonitruants dès 1934... Puis l'enthousiasme du début du règne marqué par la "fin" de la crise économique laisse place au doute puis à l'amertume, les enfants sont destinés à devenir des soldats...

Par petites touches, Richter dépeint une triste réalité vue de l'enfance, rappelant d'abord un autre roman du même auteur, Mon ami Frédéric, mais également Je marchais malgré moi dans les pas du diable et aussi Matin brun de Pavloff, et Ernst Jünger avec ce côté apolitique du propos, amertume en bonus. L'assassinat d'un pays par la soif de pouvoir vue par l'innocence: "J'ai cru et je ne croirai plus jamais" dixit l'auteur...

 

285 pages

ISBN:286374030X

 

© GED Ω - 23/07 2012

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.