Tu payes ton coup ?

Articles

Déjà évoqué plusieurs fois dans P. W. A. H. !!Riff Reb's a accepté de m'accueillir dans son atelier

 

au Havre pour discuter un peu de son dernier album inspiré du roman de Jack LondonLe Loup des mers, mais aussi de l'exposition de quelques-unes de ses oeuvres rock'n'rollantes au 106 de Rouen (voir là : Riff Reb's à Rouen, 106). C'est d'ailleurs par cela que nous commençons dans cette première partie.

 

beatles-rubber.jpg

Un tour au 106 et hop, en plus des oeuvres du Riff se trouve orner les murs une belle petite collection de 33 tours illustrés par les plus grands artistes, peut-être Riff a-t-il été hameçonné par quelques-unes de ces pépites de cire pour finir par en enluminer lui-même plus tard ? Raté:

"en vérité quand un groupe de rock me demande une pochette, je lui conseille de bien réfléchir car pour moi, les plus belles illustrations de disques sont des photos, en particulier des photos des groupes eux-mêmes (Rubber Soul des BEATLESBetween the buttons des STONES sont de bons exemples). 

stones-between

Je ne suis pas toujours chaud pour ce côté bande dessinée pour un disque car il amène toujours un sens comique qui pour moi ne va pas du tout avec le rock. Après quand un dessinateur assure, comme par exemple Charles Burns pour Iggy Pop 

iggy-brick.jpg

(N. D. G.: Sur Brick by brick) ou encore le Revolver des BEATLES avec ses collages, ça passe. Donc quitte à devoir le faire j'essaie vraiment de sortir du côté BD quand je dessine en vue d'une pochette. Et du coup quand on me pose ta question j'ai peu de références dans le domaine. Par contre ces dernières années les américains ont fait du bon boulot en sérigraphie pour les affiches de concerts et caetera, ils rappellent d'ailleurs beaucoup ce qui se faisait à la fin des années 60".

beatles-revolver.jpg

Comment donc adapter son style et sortir des sentiers battus ? 

"Quand j'ai bossé la première fois pour les ROADRUNNERS

roardrunners-bizarre.jpg

j'ai essayé de masquer ce côté BD car j'évoluais à l'époque dans un style très marqué. Maintenant j'ai plus de facilité à me détacher de la chose et moins de complexes à mettre ma patte dans le dessin. Quand par exemple les BLACK EXPLOSION (ex DOLLHOUSE

blackexplosion-theoutergods.jpg

me demandent une pochette dans le genre affiche de film de science-fiction série B, je ne cherche pas à comprendre plus que ça et je me jette la-dedans en me faisant plaisir. C'était plus compliqué avant quand ma vie de dessinateur se confondait avec celle de fan de rock et copain de nombreux musiciens de la scène havraise qui à l'époque était d'excellente qualité. Quand on me demandait des dessins pour des pochettes j'avais un mal de chien à assumer le rapport dessin / musique, est-ce que le premier pouvait être à la hauteur de la violence et l'énergie que dégageait sur scène la deuxième ?"

En contemplant, ébahi, les affiches Riffiennes, plusieurs courants viennent à l'esprit: comics, pulp, fumetti… 

"Tout dépend de ce que joue le groupe. Et de plus j'ai rarement illustré des groupes que j'ai choisis moi-même, en particulier parce que dans le rock on est rarement payé (N. D. G.: je confirme, persiste, signe et re-signe !!!) donc c'était surtout du travail de commande. Du coup quand les gens pensent que j'écoute tous ces groupes de hard du coffret, en fait, j'écoute assez peu AC/DCLED ZEPPELIN, d'autres en revanche comme les MC5STOOGES ou PINK FAIRIES sont la bande-son de ma vie. Si j'avais plus eu le choix j'aurais fait beaucoup de groupes sixties garage auxquels je reste depuis trente ans très fidèle. Mais à part décider un jour de faire un livre moi-même sur le sujet, je n'ai pas trop le temps de m'assoir à une table et dessiner du MUSIC MACHINE etc. D'autant qu'en plus tous ces groupes sont aujourd'hui morts et enterrés et si c'est dans un esprit revival ça m'amuse beaucoup moins…"

Les oeuvres visibles de Riff dans ce domaine sont tout d'abord les dessins contenus dans le coffret Hard (Préfacé par Iggy Pop, excusez du peu) où il a pu choisir douze groupes aux cheveux longs qu'il aime bien mais aussi tous les flyers / affiches qu'il a concoctés pour le bar havrais l'Hermes:

"Un jour je suis rentré dans ce bar et j'ai dit au propriétaire que j'aimais vraiment ce qu'il faisait, sa programmation et que je lui faisais gratos tous les flyers de la saison. Sans trop savoir qui allait jouer j'ai pris tout ça en vrac et sur le coin d'une table j'ai fait tous ces crobards. Alors évidemment quand je tombe sur un groupe d'essence punk comme GIRLS ON TOP de Camden, je m'amuse avec les épingles à nourrice, les typos à la PISTOLS

riff-asphalt

pour ASPHALT TUAREGS, c'est le Tuaregs qui me fait réagir et c'est avec les écritures sacrées que je joue pour cette affiche. Tout ceci se passe d'ailleurs sans pression puisque le groupe ne sait même pas qu'il va y avoir une affiche, je fais exactement ce que je veux. Après des groupes m'ont demandé des pochettes et là cela devient plus difficile car s'ils sont forts pour monter sur scène, pour verbaliser un concept graphique c'est une autre histoire. Rien ne vaut l'écoute de leur musique, les voir sur scène pour s'inspirer".

L'expo au 106 de Rouen compile un petit peu tout ça, allez vite y faire un tour tant que c'est possible !! Suite de l'interview de Riff, cette fois dirigée vers le Loup des Mers bientôt en ligne, gardez un zoeil ouvert !

 

© GED Ω - 21/01 2011

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.