Tu payes ton coup ?

Articles

Avec la récupération logique des extrémistes de tous bords

qui surmultiplient avec la grâce qui les caractérise leur tendance à la démagogie dans l'espoir de voir plus de moutons effrayés s'encarter et dire amen au verrouillage qui arrive, ainsi que celles des médias, nationaux et internationaux, qui s'en donnent à cœur-joie et truffent d'erreurs leurs « hommages » opportunistes, sans oublier les fabricants de complots déjà au taf, on ne peut s'empêcher de réfléchir à l'incongruité d'un défilé d'une quarantaine de pingouins-chefs en soutien - certes partiel - à un journal à l'esprit frondeur qui ne dépassait pas de très loin les frontières de la francophonie et de celle de simplement faire rire.

Une manif' qui doit faire autant plaisir aux défunts, faisons semblant de penser qu'ils nous observent, que le Je suis Charlie géant sur les murs de Wall Street, l'hypocrisie n'a peur de rien, n'a pas de limites. Heureusement reste spontanée l'envie de bouger des « petites » gens (nombreuses) qui viennent visiblement pour des raisons exemptes d'arrière-pensées.

La rue contre la terreur, un crayon dans la main, ça change un peu des mouvements de foule habituels, on oserait même ajouter que ça a meilleure mine.

© GED Ω - 12/01 2015

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.