Tu payes ton coup ?

Articles

Au cœur du Südwall,

équivalent méditerranéen du Mur de l’Atlantique mis en œuvre par l'organisation Todt après le débarquement des alliés en Afrique du Nord, les Journées du patrimoine nous donnent l’occasion d’une petite escapade à Agde, un peu d’iode ne fera pas de mal à votre non-serviteur après la soirée en compagnie de PHILM et ÖFÖ AM au Black Sheep la veille.

A la Tamarissière, haut lieu de rêves d’enfance où trifouiller dans les vieilles casemates était une passion absolue sans être être totalement assouvie devant le danger de la saleté des touristes et des squatters divers et avariés, ordre est donné au bunker 638 d’ouvrir ce jour ses portes pour faire découvrir aux curieux la vie des défenseurs allemands des cotes entre 1942 et 1944 mais aussi de celle des résistants locaux. Confiné dans des locaux où il ne fait pas bon, aïe la tête, mesurer plus d’un 1m75, voilà un chouette petit musée des découvertes faites par les membres de l’association Agde histoire 39-45 qui multiplie les actions pour la sauvegarde et le partage de connaissances.

La ville d’Agde lui a même confié le fameux bunker, le seul que le public puisse visiter en Méditerranée, et l’association, après de fastidieux travaux, expose tout un tas d’objets d’époque issus de collections privées, de la vie quotidienne à la vie militaire. Forcément en ce jour où les files interminables se multiplient devant les monuments, on a du mal à voir grand chose et encore moins à lire les nombreux panneaux d’information disposés sur le parcours, si la chance nous est donnée, on reparlera de ce lieu génial sauvegardé par des passionnés dont David Mallen qui a par ailleurs écrit un bouquin sur Agde occupée. On vous parlera de tout ça à l’occasion.

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.