Tu payes ton coup ?

Articles

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

En bon littéraire, il est impossible de ne pas être d'accord avec les auteurs

quand ils disent ne rien avoir compris à cette histoire de dette de 2000 milliards (!!) que subirait la France, ni à cette « crise » en général. Ils expliquent donc ce dernier terme, en soulignant qu’étymologiquement elle devrait, qu'elle devra, occasionner des changements, et remontent aux notions de dette, de monnaie, de croissance et de PIB, d'intérêts et d'emprunt de l’État, de BCE et surtout rappellent l'opacité constante de la dette française : mais À QUI doit-on ??

Les auteurs s’appuient sur les penseurs, d’Aristote à Piketty en passant par Newton et Adam Smith, et, qu’ils en soient remerciés, dézinguent au passage les ridicules et bien pratiques théories paranoïaques (« dire qu'il y a un complot, c'est se donner l’air plus intelligent que les rusés, en étant un idiot fini. Ne confondons pas complot et stratégie ») mais aussi la gauche « moderne » qui n’a de gauche que le nom (voire l’adresse) vu, en réponse à cette crise, les coupes budgétaires prévues aux pires endroits, de la santé aux collectivités territoriales en passant par les agences de l'État…

Dommage parfois que pour faire absolument dans le pas-trop-sérieux, les auteurs émaillent trop souvent le texte d’apostrophes humoristiques, point trop n'en faut car on sent un vrai boulot de recherche et d'analyse dans ce bouquin qui ne contient pas de leçon mais bien une invitation à « se décomplexer de la dette ». En continuant à taper (pas très fort il est vrai mais on espère que ça viendra rapidement) sur les paradis fiscaux et les riches évadés, on va dans le bon sens, autant que l'opinion si elle vérifie un peu ce qu'on lui donne à lire, ça changerait, les marionnettistes d’ « en haut » n’en aurait que plus de mal à enfumer les esprits.


174 pages, 15 €
ISBN : 9782732471785

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.