Articles

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

[Publié à l'origine dans C Le Mag N° 119]

 

Autocatégorème ? Prospoièse ? En tout cas l’affaire est claire on se sent souvent très bêtes ici de découvrir ébahi des mots loin de courir les rues pour certains, parfois ils pourraient même faire fuir les hippopotomonstrosesquippedaliophobes, ceci dit on se marre aussi avec les « petits » mots à la forme étrange, qualifiant qui un chant d'oiseau, qui une figure de style. On se marre par contre un peu moins quand on voit défiler de nombreuses et horribles fautes que de plus nombreux encore commettent inévitablement (carapaçonné ou caparaçonné ? Hein ?!… Les mache-dru de langue française mais aussi d'humour devraient feuilleter ce chouette livre, fort beau en plus même si le féru d’histoire se demande tout de même où est passé l’occitan quand l’auteur énumère les apports étrangers à la langue, lui qui pourtant a grassement nourri le français (ainsi que l’argot !), à moins que ce fameux « provençal » explique cela…? Et à la question « Ne faudrait-il pas proposer une libéralisation de l’orthographe, en supprimant les exceptions ? » la réponse est évidemment NON. Elle mériterait même un deleatur. Toc, et re-toc ! En fin de volume et pour célébrer le retour providentiel des jeux de société sur la table familiale, on trouvera une chose à partager d’urgence avec ses proches qui font systématiquement les malins : le fameux jeu du dictionnaire proposant évidemment une sélection de termes particulièrement introuvables, bon courage avec le salmanazar, la jamborée, bêcheveter ou le québracho !

 

315 pages avec illustrations en noir, 24,95 €

ISBN: 9782351641538

 

© GED Ω - 24/10 2014

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.