Une petite contribution ?

Articles

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Genre : adaptation Marvel

Scénar : 3600 ans avant notre ère, Apocalypse, le premier mutant, qui a le pouvoir d’investir d’autres corps pour survivre, voit son transfert vers une nouvelle enveloppe capoter sur fond de « mort au faux dieu ! » tonitruants. 1983 : Magnéto, qui vient de perdre sa famille, Psylocke, Tornade et Archangel deviennent ses alliés quand Apocalypse est réveillé par accident. Heureusement qu’en parallèle Charles Xavier a récupéré de sacrés élèves, entre autres Diablo, Cyclope, Jean Grey… Cette dernière voit la fin du monde arriver mais quand l’armement nucléaire est « confisqué » par l’égyptien, « c’en est fini des super puissances ! ». Enfin, hormis celle d’Apocalypse of course ! Va y avoir du sport !

Du peplum chez Marvel, coooool ! Surtout embrasé par une si chouette zique ! En parlant de zique, on a même droit au fabuleux The Four horsemen de METALLICA à un moment, ainsi qu’à un t-shirt des dieux RUSH, plein de souvenirs des Eighties remontent avec la vision de ces posters de Reagan au mur (argh !), des jeux d’arcade ou de la sortie du troisième Star wars au cinoche que les futurs X-men critiquent sévèrement.

Les effets spéciaux énormes et le scénario cousu de fil blanc à l’américaine étaient prévisibles, dommage que le film de Bryan Singer - de retour - s’avère en plus assez long (deux heures vingt !), et toujours plus complexe dans les relations que les personnages entretiennent entre eux, l’univers Marvel ne cesse de s’étendre, parfois au détriment du plaisir des choses simples, Deadpool (2015) n’était pas malin mais apportait son lot d’originalité. Heureusement que le personnage de Vif-argent est ici garant de l'humour ado-potache typique et que la séquence Wolverine est brutale à souhait, pour le reste la série (sans fin) continue, à bientôt pour la suite hm ?

https://www.youtube.com/watch?v=8txhgPKzAb8

 

Les mots-clés :