Tu payes ton coup ?

Articles

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

[Publié à l’origine dans C Le Mag N°148]

 

Décidément, les cinéphiles de la branche estampillée Bis doivent être aux anges avec cette collection de livres publiés par les éditions Artus Films ! Après les volumes énormes (et donc proportionnels aux filmographies de leurs sujets) à propos de Jess Franco et Bruno Mattei 1, abordons le cas épineux du stakhanoviste Joe D’Amato, de son vrai nom Aristide Massaccesi, réalisateur fantôme et responsable à lui tout seul de pas moins de deux cent et quelques films (dont, il est vrai, une grosse partie dans le domaine érotico-pornographique).

 

Ce qui intéressera surtout les cinéphiles sont les films de genre qu'il aborde d'une façon unique, de l'héroïc-fantasy déglinguée au péplum coquin en passant par le gore le plus outrancier ou les aventures exotiques, Aristide / Joe D’Amato (ou sous n'importe lequel des dizaines de pseudonymes qu'il a adoptés avec le temps) aura laissé sa marque dans tous les genres du tout début des années 70 à la toute fin des années 90, quitte à être injustement qualifié de simple faiseur, alors qu'il fut, n’en déplaise aux spécialistes bougons, l'auteur de films proprement hallucinants, des célèbres Blue holocaust, Anthropophagous ou Horrible (c'est marrant comme ils portent tous bien leur titre) à la série des Black Emanuelle (avec un seul M et la splendide Laura Gemser 2).

On n’en démord pas, ces bouquins sont d’inestimables trésors pour qui veut creuser plus avant dans des filmographies sinueuses et étranges.

368 pages illustrées en couleurs et N&B, 39 €
ISBN : 9782954843513

Infos / commande : https://www.artusfilms.com/livres/joe-d-amato-le-realisateur-fantome-123

1 voir Jess Franco ou les prospérités du bis de Alain Petit (Artus Films - 2015) et Bruno Mattei - Itinéraires bis de David Didelot (Artus Films - 2016).

2 voir par exemple Emanuelle et les derniers cannibales de Joe D’Amato (avec Laura Gemser, Gabriele Tinti…) 1977.

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.