Tu payes ton coup ?

Articles

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

[Publié à l’origine dans C Le Mag N°119]

« Jusqu’où cette oeuvre s’aventurera-t-elle ? […] L’histoire a-t-elle seulement commencé ? J’en ai pas la moindre idée. Et je dois ajouter que le cas de figure se présente assez fréquemment ».

Genichiro Takahashi est ravagé. Ce n’est pas seulement l’idée de faire tourner un film « pornographico-philanthropique » à son personnage réalisateur en soutien aux victimes du « Grand Désastre » de Fukushima, c’est surtout le style azimuté qu’il utilise qui va désarçonner les conformistes et faire se poiler les amateurs de littérature tous-terrains.

Car l’auteur caracole, au travers de six « making-of » plus loufoques les plus que les autres, d’une scène à n’en pas douter inspirée par les Monty Pythons du Sens de la vie à Miyazaki et le génial Nausicäa 1, Jules Verne est là aussi, on a également droit à un chapitre comédie musicale, un autre passage fort intéressant qui explique de son côté que l’on devrait interdire aux enfants de lire trop tôt car l’observation personnelle est forcément biaisée si « polluée » par l’accès aux théories et autres descriptions. Que serions-nous VIERGES de toute « connaissance » ? La question aurait pu être posée au bac tiens !

L’ouvrage est sauvagement secoué par des délires typographiques, du gras, de l’italique, des tailles de police différentes, allons-y gaiment, il est désormais clair que le nucléaire a eu une influence certaine sur l’élaboration d’un des bouquins les plus dingues de ces dernières années. Et si l’humour foutraque cache une méchante critique du caritatif et de l’hypocrisie, on ne s’empêcher de penser qu’aujourd’hui, le monde se fout complètement de l’horreur qui a ébranlé le Japon.

Une mémoire sélective qui nous perdra.

252 pages, 18€
ISBN: 9782366080391

1 voir Nausicaä de Hayao Miyazaki 1984.

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.