Tu payes ton coup ?

Articles

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Genre : le petit détournement

Scénar : l’inspecteur Derrick est furax. En son absence, on a stoppé la 5ème chaîne ! Affublé de son adjoint qui ne fait que répéter ce qu'il dit, il déboule pour dire deux mots à Silvio Berlusconi : il va remonter une chaîne avec les meilleurs des meilleurs. Pour ce faire, il visite toutes les grandes stars pour leur proposer de le rejoindre. Mais en face, un ennemi complote contre lui. Et cet ennemi, c’est Superman  !   

Ce court patchwork foutraque d’extraits des grandes séries télévisées des grandes années (Dynastie, Star Trek, Starsky et Hutch, Matt Houston, Le Petit train de la mémoire, Maigret, Navarro - une séquence à se pisser dessus - , Amicalement vôtre, Le Prisonnier, Kung fu, Les Chevaliers du ciel, Belle et Sébastien…) est un admirable premier exercice de style qui mêle super dialogues boostés au jeu de mot splendide, ainsi que des montages et doublage (même si dernier est pour le moment limité à peu de voix) du genre efficaces.

Un - premier - délire légendaire et complètement azimuté où règnent l'absurde, la téléphagie mais aussi, déjà, un peu de nostalgie pour toutes ces émissions qui laisseront bientôt leur place à des choses beaucoup moins plaisantes. A la lecture du nom des réalisateurs vous aurez compris que ce film annonce le mythique Grand détournement qui sortira l’année suivante et fera dire encore plus d'horreurs hilarantes aux plus grandes stars du cinoche.

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.