Tu payes ton coup ?

Articles

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Genre : japanimation cultissime

Scénar : le détective surdoué Sherlock Holmes, accompagné du docteur Watson, affrontent toutes sortes de bandits (voleurs, faux-monnayeurs, kidnappeurs, cambrioleurs…) derrière lesquels se planquent toujours l’infâme professeur Moriarty et ses acolytes Todd et Smiley (deux notoires andouilles).

Aargh quel bonheur de retrouver cette série intégrale en version française, c’est déjà ça et de toute façon, c’est vraiment le genre de truc qu'on ne peut raisonnablement pas voir en version originale tant les doubleurs français (Gérard Hernandez, comme toujours génial, Jacques Marin, Jacques Dynam ou le moins connu du grand public Serge Lhorca !) sont demeurés irrésistibles depuis notre presque tendre enfance. Veuillez aussi noter des effets sonores trop chouettes, dommage par contre que certains dialogues sonnent parfois un peu bébêtes aujourd’hui mais toutefois bien moins que d'autres séries de la même époque.

Hayao Miyazaki et ses successeurs ont créé des personnages canidés craquants, ont écrit des scénarios comprenant beaucoup d'action et de gags rigolos, les policiers sont par exemple hilarants, comment oublier leurs attaques par énormes grappes avec à leur tête l’inspecteur grincheux Lestrade ? Autre grand râleur, le génie du Mal Moriarty multiplie les inventions futuristes et drôles (le fameux ptérodactyle de fer et autres engins à vapeur qui préfigurent le steampunk !) mais aussi les projets grotesques et des moyens de (ne pas) parvenir dignes du Coyote avec Bip-bip. Comme celui-ci, Moriarty ne gagne jamais mais reconnaissons que ses acolytes et lui ne sont - vraiment - pas doués. En fait, quand on observe les capacités physiques de Watson ou les expériences loufoques de Holmes, on se dirait un peu vite qu’on tient là une belle bande de bras cassés. Heureusement, la délicieuse madame Hudson, un des rares personnages féminins principaux, amène un peu de tendresse - et de force aussi - dans ce monde d’agités du bulbe.

Voici donc vingt-six épisodes pour onze heures de programme et un prix totalement ridicule (moins de dix euros en kiosques), c’est juste dommage qu'il n'y ait pas de version originale sous-titrée mais on a déjà parlé de ça plus haut. Les DVDs sont enfermés dans un superbe coffret cartonné contenant un digipak dépliant muni d’un livret de vingt-huit pages en couleur très joli où l’on pourra retrouver l’histoire de la création de la série, les biographies des personnages et les résumés de chaque épisode. Malgré les grandes libertés prises avec le matériel original de sir Arthur Conan Doyle, ce dessin animé est ultra cool !

P. S. : fan de Sherlock ? Clique donc là : https://www.nawakulture.fr/index.php/component/tags/tag/681-sherlock-holmes.

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.