Tu payes ton coup ?

Articles

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Encore une fois il est hors de question de mourir idiot,

pour preuve ce premier japonais de la life à quarante balais !

Paye ton B5 (touché !) direct parce que manger cru viendra plus tard, commençons sagement avec une salade de chou / carotte / sésame avec une sauce quasiment sucrée pour donner une tuerie de fraîcheur, enchaînons sur une soupe miso (avec entre autres champignons, soja, poireau…) sympathique, on n’évoquera même pas le basmati (ou du genre) qui nous a toujours soulevé le cœur pour une raison inconnue, sautons sur les brochettes thon / saumon absolument renversantes. Madame aime le cru, fai petar lo S7 (coulé !) avec en dehors des entrées identiques une grande assiette de sushis, sashimis et makis accompagnés de petits légumes japonais et de wasabi.    

Carton plein avec les desserts : un doriyaki pour votre non-serviteur (sorte de double pancake tartiné d’une pâte au haricot rouge qui fera passer ta satanée pâte à tartiner junglicide pour de l'infâme gnognotte, ce qu'elle est en vérité) et des « perles du Japon » qui ressemblent à un gâteau de riz de l’espace, glacé sur un lit de fruits de la passion. Wow.

Notons au passage que la variété japonaise n'a décidément pas son pareil pour égayer les repas et que sinon, qui c'est qui a eu la seule table bancale de la salle du restaurant come Pierre Richard et sa chaise pétée (dans La Chèvre) ? Ben c’est nous pardi ! Un endroit sobre et sympa comme l’est le service, avenant et plutôt rapide, ce qui fait d’Osakaya un des tout meilleurs restaurants de Béziers, fingers in the zen. Domo arigato !

[12, avenue Camille Saint-Saëns / 04 67 62 52 60]

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.