Tu payes ton coup ?

Articles

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Genre : jamais deux sans trois, malheureusement…

Scénar : dans l'océan Pacifique, des plongeurs occupés à placer du câble à cent mètres de profondeur sont approchés puis déchiquetés par un requin. Six mois plus tard, au large de Mexico, deux abrutis chargés de surveiller la plage font un crochet en catimini pour pêcher des homards et découvrent une dent de requin plantée dans le câble, une dent d'une espèce inconnue… Une pseudo-biologiste, en fait paléontologue, leur apprend qu’elle appartient à une espèce…préhistorique ! Pour confirmer la cata à venir, les gérants du câble voit un truc se balader pas loin sur leur radar presqu’high-tech. Un gros truc… Y a de la mâchoire dans la baie mon con, de la sale mâchoire venue du fond des âges pour croquer la vie à pleines dents !!

Ah mais non, ils n’ont pas pu s’en empêcher, ils ont commis un troisième Shark Attack 1 en réunissant tous les clichés pour un nanar pas assez drôle pour éviter le couperet : des acteurs au sourire débile qui rigolent tout le temps comme des glands, des filles dénudées, des stock-shots (espadon, marlin, requin…), des images sous-marines parfois dignes d'un Nokia de 1999, des effets spéciaux digitaux tout pourris, des attaques plutôt pathétiques desquelles on ne voit pas grand-chose et encore un requin…qui grogne… « Interprété » par un requin tout à fait normal.

Enfin à part peut-être quand il s'amuse à gober…un bateau entier ! Quelques effets spéciaux minimes sont assez rigolos (le requin à la batte, c'est tellement US !) mais des scènes sont tellement moisies (la « pêche » aux homards, la gueule d’internet, ces punks qui font passer les vrais pour des nazes…) qu’on oublie quasiment tout le positif pour au final ne suivre que la logique : se moquer. Surtout que ce film aurait presque tendance à se prendre au sérieux : un comble pour une « œuvre » dont les héros vont demander son aide…à Dieu ! Ha !

Queuah ?! C’est sûrement une blague ?! Une suite à ce film n’augurerait que la risée de la planète entière… Non, ce n’est pas possible…et pourtant si… Sauf que, prudent sur la « notoriété » de la « franchise », on camouflera sa filiation en lui attribuant le titre de Shark Zone. Tu le crois qu’en DVD le titre français sera Mort au large, comme un hommage au signore Castellari 2 ?! On n’est plus à ça près, sic transit gloria sharky !

1 voir Shark attack de Bob Misiorowski (avec Cordell McQueen, Casper Van Dien…) 1999 et Shark Attack 2 de David Worth (avec Thorsten Kaye, Nikita Ager…) 2000.

2 voir La Mort au large de Enzo G. Castellari (avec James Franciscus, Vic Morrow…) 1981 et clique aussi sur ce tag fourni en subtilité : https://www.nawakulture.fr/index.php/component/tags/tag/533-requin.

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.