Tu payes ton coup ?

Articles

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

[Publié à l’origine dans Abus Dangereux Face 147]

Y en a des qui font rien qu'à se faire remarquer. Notez déjà le nom (faut dire, quasiment tout le dictionnaire est pris aujourd'hui non?), l'appellation du genre que le groupe revendique (« rock anaphylactique ») et sa formation : un chanteur, un bassiste et un batteur = pas de guitariste, crac, à dégager. Est-on pourtant parti sur du post-math-machin pour autant ? Pas du tout.

Si l'on ressent quelque chose à l'écoute, c'est bien l'influence des courants grunge et noisy des années 90, mais aussi du metal moderne, sur le trio mâconnais. L'alchimie est oppressante, l'espace sonore bien occupé et ce troisième EP mériterait un bel écho tant il laisse l'auditeur innocent dans un état de béatitude surprenant, l'hypersensibilité sûrement. Heavy, inspiré et habité, jetez une oreille à ce disque à la présentation impeccable.

L'album, c'est pour bientôt ?

https://oystersreluctance.bandcamp.com/

 

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.