Tu payes ton coup ?

Chroniques Blu-Ray
14
Juil
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

On a bien sûr déjà causé de ce classique de l'horreur 1,

mais là Artus Films…roulements de tambour (de meeeeerde !!!)… a frappé fort car nous avons droit ici à une édition absolument mortelle : le master 2K a été restauré en HD 1080p mais bon, en tant que non technicien déclaré, cela ne nous apprend pas grand-chose.

Par contre, pour le lecteur et le dévoreur de connaissances que nous sommes, ici c'est l'orgasme absolu : l'emballage absolument superbe contient un Blu-ray et un DVD qui sont séparés par un méga bouquin mis en page de main de maître par Monsieur Carnoplaste 2 sur papier épais de grande qualité et dans lequel plusieurs auteurs (Lionel Grenier, David Didelot, Didier Lefèvre et Gilles Vannier) rivalisent à livrer des infos, des citations et autres éléments iconographiques autour du film mais aussi concernant les zombies au cinéma, complétant ainsi le livret de Jean-Pierre Putters de l'édition Mad Movies de Zombie.

 

L’ultime hommage à ce film incontournable se voit complété par différents bonus vidéo :

- « Quand les morts sortiront de leurs tombes », analyse du film par Lionel Grenier de www.luciofulci.fr

- « De sang et d'encre », entretien avec Dardano Sacchetti qui a death-y-dément pas mal tendance à s'approprier le beau rôle et même parfois à se montrer - peut-être avec raison qui sait ? - relativement prétentieux (voir aussi la partie livre à ce sujet) mais le principal c'est d'apprendre deux-trois trucs pas vrai ?

- « L’île des morts vivants », entretien avec le maquilleur Maurizio Trani, un homme très attachant aux anecdotes marrantes, hilarantes même comme quand il raconte la natation forcée de l'actrice Auretta Gay, on note aussi une très courte intervention de Rosario Prestopino.

- « Quartiers interdits : l'enfer des zombies », très menu plat de résistance de notre analyste / archiviste préféré Alain Petit qui rappelle que ce Fulci est passé sur Canal+ dans une émission jumelle de Cinéma de quartier (Quartiers interdits donc) et que l’époque n’était pas triste pour faire connaître ce genre d’œuvres.

- Bandes-annonces anglaise et française

 

Cette sublime réédition est le parfait complément de la précédente sortie chez Néo Publishing qui contenait aussi des tonnes de bonus, limite trop comme c'est souvent le cas en ce moment proportionnellement à ce qu’il est utile d’apprendre, mais mieux vaut avoir trop que pas assez non ?! Jetez-vous en tout cas sur celle d’Artus, un formidable objet bâti de passion et de respect, yeeehaaah !

N. B. : notez bien que, biterrois d'adoption, on aurait pu en faire des caisses sur le docteur Ménard.


1 voir L'Enfer des zombies de Lucio Fulci (avec Tisa Farrow, Ian McCulloch...) 1979.

2 cet homme est déjà responsable de la mise en page de nombre de bouquins chez Artus, voir par exemple 20 ans de western européen de Alain Petit (Artus Films - 2015), Jess Franco ou les prospérités du bis de Alain Petit (Artus Films - 2015), Joe D’Amato - Le Réalisateur fantôme de Sébastien Gayraud (Artus Films - 2016) ou Bruno Mattei - Itinéraires bis de David Didelot (Artus Films - 2016).

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.