Tu payes ton coup ?

Chroniques cinema
26
Fév
2016

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Genre : animation

Scénar : le désert balayé par les vents n'empêche pas Pitt le scorpion et Ajar le serpent de se débrouiller à trouver de quoi manger. Dommage par contre que le méchant du coin leur pique ensuite hm ? Lassés de leur statut de losers, ils décident de partir vers l'oasis voisin où de son coté la jolie serpente Eva coule des jours paisibles et privilégiés mais aussi terriblement ennuyeux… Les deux « sableux » se pointent bien sûr au moment où Eva tente de se faire la malle. Mais quand elle est enlevée par un dresseur de serpents, Ajar, tombé instantanément amoureux, se met sur sa piste pour la délivrer.

Vous savez ce que c’est, avoir des enfants, c’est parfois s’obliger à faire des trucs qu’on ne sent pas, en voilà un de plus. Celui d’aller voir un film avec à l’affiche des caricatures pas mégafines qui se partagent des dialogues pas toujours fameux, parfois cuculs, un truc très bavard et ultra prévisible qui n’amène strictement rien de neuf sous le soleil même si le moment n'est pas toujours, soyons juste, totalement désagréable, par exemple lors de la jolie séquence musicale des lucioles très Miyazaki bien que plus venimeuses. D’ailleurs, certaines scènes plus sombres peuvent être parfois impressionnantes pour les tout petits.

Quelle tristesse aussi de constater qu’une fois de plus les acteurs bankébeuls seuls ont voix au doublage puisqu'on retrouve au casting une majorité de mastodontes médiatiques (Louane, Omar Sy, Franck Gastambide, Ramzy Bédia, Clovis Cornillac, Jean Dujardin, Grand Corps Malade etc.) que l'on s'agace de voir toujours plus au détriment de gens aussi talentueux condamnés à une ombre pas forcément justifiée. Pour le renouveau, avouons que le serpent ici se mort la queue.

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.