Une petite contribution ?

Chroniques cinema
05
Sep
2017

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

[Publié à l'origine dans Le Tafeur N° 69 - writer's cut]

Genre : Get out… Et vite !

Scénar : elle est blanche, lui est noir, ils vont passer le weekend chez ses parents à elle, leur a-t-elle dit qu’il était noir ? Non, elle ne voit pas pourquoi, ses parents auraient voté une troisième fois pour Obama s’ils avaient pu alors, pas de problème pas vrai ? Sauf que quand le couple arrive sur place, déjà un peu tendu après s’être mangé une biche sur la route et s’être ensuite fait contrôler par un flic zélé et un poil raciste, ils découvrent des parents et une maison idylliques mais aussi le personnel (noir) comme robotisé… Et voilà qu’en plus les deux jeunes gens tombent sur le weekend de fête annuelle où ne tarde pas à débouler tout un cortège d'huiles bien blanches qui le regardent carrément comme une bestiole, de quoi éprouver le malaise non ? Et si tout ça avait un rapport avec une séance d’hypnose par la belle-mère psy qu’il croit avoir rêvée ?

En trois mots : très bonne surprise ! Et dire que c'est le premier film de Jordan Peele ! Celuic-ci remue le public au moyen d'un assemblage malin de dialogues pleins d'humour, de bons frissons inattendus à l'ancienne (ce kidnapping ultra-glaçant par exemple), des personnages flippants (le beau-frère paraît réellement dingue), de gros plans inquiétants, des sourires chelous accompagnés de regards fixes et de bruits oppressants, un soupçon de gore, le tout dans une ambiance étrange magnifiée par une excellente B. O. entre folk, groove et sonorités dissonantes.

Même si on sent un peu le truc venir, ce film s’avère souvent machiavélique et franchement bien foutu, on note de plus la très belle performance des acteurs principaux, en particulier celle d’Allison Williams, expressive et très belle dans son pull à la Freddy, mais il promettait tout de même bien plus de scènes-choc si le réalisateur avait bien voulu. Ne finassons pas, c’est tout de même largement au-dessus de la moyenne, on a juste envie de dire Get in, éteignez la lumière et attachez vos ceintures.

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.