Tu payes ton coup ?

Chroniques DVD
11
Jui
2012

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Genre: écolobeigne poétique

 

Scénar: mille ans avant cette histoire, une forêt toxique a envahi la planète à cause des pollutions humaines. Les survivants s'organisent en utilisant ce que la nature veut bien leur prêter, en particulier le vent et l'eau. Mais des soldats venus d'une autre contrée viennent réveiller un vieux démon tenace: la Guerre. 

Miyazaki s'est tout d'abord entouré d'excellents musiciens pour une douce B. O. entre aventure et onirisme qui crée un cadre sonore autour de toutes ces créatures étranges, minuscules ou géantes, mais jamais malveillantes. Entre futur post-apocalyptique et reconquête de la vie par des moyens naturels, entre prophéties mystiques et réalisme écologiste, l'homme-personnage continue à vouloir se prendre pour Dieu avec armes et volonté de domination, c'est, on s'en doute, à ses risques et périls... Les clins d'oeil scénaristiques aux énergies renouvelables, au recyclage, ne sont qu'un aperçu qui attend les amateurs de la bande à Ghibli, le meilleur est à venir. En attendant, après des débuts un peu plus anecdotiques (HorusCagliostro...), Miyazaki s'impose dans le long-métrage d'animation avec un film superbe de virtuosité graphique qui n'a pas pris une ride et qui ravira petits et grands, et même les moyens d'abord. 

Bonus: d'abord on a droit à huit minutes de bandes-annonces et tout le toutim comme d'habitude strictement inutiles, mais aussi un doc scénarisé et marrant de trente minutes sur la genèse du studio qui naît officiellement après la sortie de ce film.

© GED Ω - 11/06 2012

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.