Tu payes ton coup ?

Chroniques DVD
04
Mar
2005

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Genre: adaptation foirée de série classique

 

Scénar : Face à une nouvelle criminalité mieux organisée et mieux équipée, les Brigades mobiles de Clémenceau (« Le Tigre ») sont créées en France au tout début du XXème siècle. Et entre la bande à Bonnot qui s'attaque aux transports de fonds et les terroristes russes qui dessouderaient bien un aristocrate invité de la France, le commissaire Valentin et son équipe ont fort à faire...  

Comme souvent on se demandera pourquoi a-t-on toujours droit à ce désolant côté comédie franchouillarde dès le début avec Jugnot ? Pourquoi retrouve-t-on également la zique d'origine de Claude Bolling alors que le film est loin de posséder les charmes de la série d'origine ? Ce film rejoint BelphégorArsène LupinLes Mystères de l'OuestShérif fais-moi peurLes Chevaliers du ciel et toutes celles que l'on oublie, des séries très faiblement adaptées au cinéma.

Bon, on supportera ici le trio Frémond / Gamblin et la déesse Diane Kruger ainsi qu'un casting rempli de gueules connues, pour le reste Baer / Cornillac, souvent très bons, ici caricaturent ou cabotinent, on a même trouvé un flic à l'accent qui chante pour Terrasson en la personne d'Olivier Gourmet, affublé d'un côté sudiste qui ne chante pas terrible vu qu'il est feint. 

Niveau scénario, une histoire à tiroirs à la Rouletabille avec évidemment au milieu une simili-guerre des polices ainsi qu'un trip flics contre anarchistes visiblement dans l'air du temps en 2005 quand la sécurité dans ce qu'elle a de plus pratique dans l'art du mensonge politique devient la nouvelle marotte générale. 

Quelques (rares) surprises agréables quand même comme la pièce Ivan le Terrible en accéléré très pédagogique, c'est déjà ça, ainsi que le rythme bien mené par moments (qui n'empêche pas les plages d'ennui) malgré les invraisemblances historico-scénaristiques carrément énormes. Sur toute la ligne: bof, bof et re-bof. 

Bonus : mini-reportages sur les décors, les scènes de baffes, les coupées...

 

© GED Ω - 04/03 2013  

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.