Une petite contribution ?

Chroniques DVD
31
Mar
2008

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Genre : fuite des cerveaux de l'utile vers l'agréable

 

Scénar : Un cancer du poumon lui tombe sur le coin de la gueule mais Walter s'en tape. Tout ce qu'il voit là-dedans c'est combien cela va coûter à sa famille, incluant un fils handicapé. Humilié 24 heures sur 24 par ses élèves au bahut et par ses collègues au sein de son second boulot dans une station-service où il lustre des caisses (et où du reste il croise pour son malheur certains de ses élèves, merci la crédibilité après...), il est néanmoins affublé d'un cerveau « de la taille du Wisconsin » : son beauf le flic pas fin lui donne la chance d'assister à une descente sur un labo de meth', son esprit pratique de prof de chimie fera le reste, quand on est fauché il n'y a pas de sot métier. Et si en plus le destin met sur son chemin un de ses anciens élèves dealer, la « chance » lui sourit. Mais quand on débute on est forcément branque, les problèmes arrivent vite. Sauf que devant la maladie et les galères, Walter, pourtant LE soumis de base, prend de l'assurance et va mettre les points sur les I avec la vie, advienne que pourra.

Le plus beau slibard de l'histoire de la téloche pour un acteur juste époustouflant qui finalement ne restera pas pour l'éternité le père de Malcolm le casse-burne, se révélant incroyablement touchant ; l'évolution mentale et psychique de son personnage est étonnante, comme celle des autres personnages d'ailleurs (son compère Jesse Pinkman est également un sacré numéro), tout est scénarisé au quart de poil, au désespoir du palpitant mis à rude épreuve par le plein de suspense avec des secousses temporelles excellentes, on joue ici avec les flashbacks et les bonds dans le futur pour mieux pimenter la sauce. Achevons les blessés, il ne manquait plus qu'une super B. O. variée et énergique et c'est la grosse quecla dans la tronche pour tout le monde, une des meilleures séries depuis des siècles, genre, depuis Oz (voir Oz de Tom Fontana (avec Harold Perrineau Jr., Lee Tergesen...) 1997-2002) ?! 

© GED Ω - 31/03 2014

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.