Tu payes ton coup ?

Chroniques DVD
20
Mar
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Genre : western

Scénar : deux hommes saoûls, dont le fils du grand propriétaire terrien Craig Belden, s'attaquent à une indienne, la violent et la tuent. Manque de bol, c'est la femme du shérif Morgan. A cause d’une selle que le fils a laissée sur le cheval qu'il a paumé, Morgan se rend chez Belden qui le reçoit comme le vieil ami qu'il est, il lui propose même son aide ! Mais quand Belden comprend que son fils est un des coupables, il se rétracte. Malgré la puissance de son ancien ami et les sheriffs locaux corrompus, Morgan le déclare haut et fort : il prendra le dernier train avec le coupable prisonnier à ses côtés.

Un viol, une vengeance… N'assisterait-t-on pas là à un des premiers rape & revenge ? Les historiens trancheront. En tout cas voilà un très bon film de John Sturges (Règlement de comptes à O.K. Corral, Le Vieil homme et la mer, La Grande évasion, Joe Kidd, L’Aigle s'est envolé…) et un bel affrontement, fort classique mais bien au-dessus de la moyenne, de deux géants du cinoche : Kirk Douglas (L'Homme aux abois, Histoire de détective, Ulysse, 20.000 lieues sous les mers, Les Sentiers de la gloire, Les Vikings, Spartacus, Le Reptile et tant d’autres…) et sa personnalité à double tranchant (voyez-le affable qui régale les enfants de ses vieilles histoires de gunfights puis ensuite égrainant sa terrible description de la pendaison…) contre Anthony Quinn (Attila fléau de Dieu, La Vie passionnée de Vincent van Gogh, Notre-Dame de Paris, Les Canons de Navarone, Lawrence d'Arabie, Zorba le grec, La Bataille de San SebastianLast Action Hero etc.) pour qui la descendance est intouchable malgré un clair conflit de générations : adieu valeurs et romantisme avec cette jeunesse impudente !

Pour faire vite, on pourrait parfois voir Le Dernier train pour Gun Hill comme un sombre croisement plein de suspense entre Rio bravo (sorti d’ailleurs la même année) et 3h10 pour Yuma (1957) 1, mais c’est surtout une bonne occasion de regarder un bon western américain dont on n’est pas toujours bien fan ici. A vous de voir !

1 un bon remake de ce film est sorti depuis, voir 3H10 pour Yuma de James Mangold (avec Russel Crowe, Christian Bale...) 2007

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.