Tu payes ton coup ?

Chroniques DVD
02
Avr
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Genre : vieilles gloires à cheval pour le crépuscule

Scénar : un cowboy vieillissant qui semble avoir un passé chargé, Steve Judd, arrive en ville où la fête foraine bat son plein, une course oppose même un chameau à des chevaux ! Il retrouve par hasard parmi les exposants son vieil ami Gil Westrum. Employé récemment en tant que garde pour un transport d’or d’une valeur de 250 000 dollars d'une mine vers la banque, il propose à Gil de lui prêter main-forte à cause de nombreuses attaques lors des précédents transferts. Il en aura besoin à cause de sérieux problèmes de vue qu’il tient secrets. Dommage que cet « ami » ne pense qu'à le doubler et que le jeune chien fou qui les accompagne colle d’un peu trop près la fille de leur hôte, de quoi exciter la famille de son promis, les Hammond, une vraie fratrie de fêlés…

Second film de Sam Peckinpah 1, Coups de feu dans la Sierra est un film qui débat pas mal de la question de l’âge. Ce sera d'ailleurs le premier film qui réunit deux vieilles légendes du genre : Randolph Scott, dont c’est le dernier film, et Joel McCrea (vu aussi dans La Chasse du comte Zaroff, Correspondant 17) qui ne tournera plus que quatre films ensuite avant une retraite bien méritée. A l’affiche aussi plein d’autres « tronches » connues (R. G. Armstrong, Warren Oates, L. Q. Jones…) et c’est aussi la première apparition à l’écran de Mariette Hartley (Pas de printemps pour Marnie, Les Naufragés de l'espace, Barquero, La Chevauchée des sept mercenaires…). De bonnes bagarres, de l’humour et de bons mots, en selle compañeros !

Comme toujours avec ce vieux Sam, le filigrane de l’histoire est sombre, la soif de l'or et ses conséquences sur la nature humaine est un classique du genre et l’amertume du temps qui passe sans l’enrichissement personnel que l’on se trouve parfois en droit d’attendre est aussi là, mettez en plus dans la tambouille un homme torturé par la religion, des voleurs sans scrupules (ou presque car un grand respect règne entre les deux anciens très attachants), une fille déterminée à fuir le carcan et une famille d’ivrognes patentés et voilà un feu sous la glace qui ne demande qu’à se manifester ! Très classique mais très bon film qui, dans de superbes décors montagneux de Californie pose LA question qui tue : n’existe-t-il vraiment que le bien ou le mal et rien au milieu ?

Bonus : un documentaire pas toujours passionnant sur Sam Peckinpah intitulé A life justified et les bandes-annonces en version originale de quatre westerns du réalisateur (Coups de feu dans la Sierra, La Horde sauvage, Cable Hogue et Pat Garrett et Billy the Kid) mais aussi de Guet-apens ainsi que d'une Collection James Dean (rien à voir avec la choucroute donc).

1 après New Mexico l'année précédente.

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.