Une petite contribution ?

Chroniques DVD
15
Avr
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Genre : Sur le chemin de la réinsertion sociale, la société est vindicative

Scénar : après dix ans de taule, Gino est libéré grâce à l’aide de Germain Cazeneuve, un ex-flic devenu éducateur qui répond de lui. Malheureusement, l’ex-détenu est immédiatement filé par ses anciens complices. Pour alourdir la situation, les relations de Gino avec l’administration se voient compliquées par la réapparition de l’inspecteur Goitreau, un des flics qui l’ont arrêté et qui ne croit pas du tout à sa réinsertion et veut même le voir repartir en prison malgré les témoignages de son entourage unanimement ravi…

Comme quoi avec un casting absolument remarquable (Mimsy Farmer, Michel Bouquet parfait en flic sadique, pro du harcèlement, Alain Delon presque émouvant, Victor Lanoux, Bernard Giraudeau, Robert Castel, Gérard Depardieu, Maurice Barrier, Michel Fortin et on en passe !), même un José Giovanni armé de Jean Gabin peut sembler en réelle demi-teinte… L’acteur, jouant bien la voix off d’un vieil homme désabusé, prône une morale un peu chiante dans les dialogues, surtout venant d’un dialoguiste (Giovanni lui-même) au passé plus que sulfureux dont il se sert pour alimenter l'intrigue, parfois lourdement.

Dernière collaboration du duo Gabin / Delon, Deux hommes dans la ville n’est sûrement pas du niveau de Mélodie en sous-sol (1963) et Le Clan des siciliens (1969) mais permet toutefois de montrer des images de la Montpellier d’époque, mais aussi de Celles et du Salagou ! Cool ! L’acharnement policier ne peut que rappeler le mythique duel Javert / Valjean tandis qu’un éventuel plaidoyer contre la peine de mort (abolie seulement en septembre 1981…) s’avère parfois trop à charge pour être tout à fait crédible. Restent certains jeux d’acteurs typiques qu’on est toujours heureux de savourer.

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.