Chroniques VHS
30
Juil
2016

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Super kitsch la plupart de temps,

les vidéos de MAIDEN sont supportables quand elles sont à grande proportion « live » et sans trop de scénario, comme pour l'excellent Women in uniform mené le chanteur surdoué Paul Di Anno qui a ici toute notre préférence dans la liste des vocalistes du groupe.

L’ère Dickinson a un peu plus mal vieilli, d’abord à cause de ce côté plus « joué », moins innocent et direct que les précédents plus punky. Mais malgré le masque tout pourri de The Number of the Beast, les « effets visuels » de Flight of Icarus, les innombrables extraits de films historiques ou fantastiques, les acteurs déglingos de 2 minutes to midnight, les avions de Aces high, le patchwork de Wasted years ou les chorégraphies ridicules de Dickinson sur Stranger in a strange land, chacune de ces soixante-treize minutes fait partie de la grande Histoire du heavy metal pas vrai ?

Car nous avons ici une bonne partie des meilleurs titres de MAIDEN des dix premières années, même si les derniers à partir de 1988 ne sont plus vraiment notre came. En fait, vraiment, on préfère juste l’audio tout court, voilà. On a toujours détesté les clips, et même la vidéo en général qui gâchait la magie de ce que l'on tentait de deviner tout seul dans notre petite tête grâce aux textes et autres visuels de Môssieur Riggs 1. Sans rancune hein ?  

1 voir au passage Run for cover - The Art of Derek Riggs de Martin Popoff (Aardvark Publishing - 2006)

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !