Tu payes ton coup ?

Chroniques VHS
02
Jan
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Genre : espionnage

Scénar : pendant le spectacle d’un homme à la mémoire extraordinaire, une bagarre s’ensuit et des coups de feu sont tirés par une femme poursuivie par deux hommes qui veulent sa peau. Elle se fait raccompagner par le canadien Hannay qui a du mal à croire qu’elle soit, à l’entendre, une espionne. Après l’avoir prévenu qu’il manque une phalange au petit doigt du chef des espions adverses basés en Écosse, elle est assassinée et c’est bien sûr Hannay qui va porter le chapeau. Il prend alors un train pour l’Écosse pour en avoir le cœur net et surtout pour empêcher un « secret » (mais lequel ?!) de sortir du pays. Mais au fait qui sont donc ces fameuses « 39 Marches » ?

Après L’Homme qui en savait trop 1 l’année précédente, Alfred Hitchcock livre une adaptation haletante du roman de John Buchan qu’il peuple de beaucoup de personnages fantasques bien sûr (ceux du train, les aubergistes…) et suscite un bon suspense né de la panique d’un homme innocent embarqué dans un histoire par le plus complet des hasards : au mauvais endroit au mauvais moment vous dites ?!

Un grand classique de Hitch se résumant en une longue poursuite pour d’obscures raisons mais la recette prend toujours avec de très bons acteurs (Madeleine Carroll et Robert Donat en tête) de jolis paysages (ah l’exotisme de l’Écosse, mais aussi les clichés de l’avarice légendaire de ses habitants), des méchants flegmatiques à souhait, des quiproqos dangereux et l'on aperçoit même un gyroptère, si c’est pas la classe ça !

1 voir L’Homme qui en savait trop de Alfred Hitchcock (avec Leslie Banks, Edna Best…) 1934

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.