Chroniques Artbooks
25
Avr
2016

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

[Publié à l’origine sur Dead Fucking Church M’Aaagh # X]

La réunion de ce trio génial vaut son pesant de cacahuètes, le bouquin est magnifique avec jaquette, couverture cartonnée sobre et soignée, et 208 pages à dévorer.

Manuel Tinnemans, connu pour son boulot avec PENTACLE, DEATHSPELL OMEGA et tant d’autres, offre aux regards avides une longue série d’œuvres étonnantes très souvent à base de stylo sur papier mais aussi d’acrylique, d’encre, de gravure et d’aquarelle qui ont fini sur des pochettes de NECROPHAGIA, SPEARHEAD, JARBOE, URFAUST, ANTAEUS ou NECROS CHRISTOS mais aussi de son projet BUNKUR.

Sami Albert Hynninen (REVEREND BIZARRE ya know ?), avec plus ou moins les mêmes outils et en plus les marqueurs, la photocopie, le feu ou le correcteur, semble plus inspiré par l’Art de la charnière XIX-XXèmes siècles que son prédécesseur plus axé sur les gravures anciennes entre autres. Il fait même la faveur d’expliquer chacune de ses pièces par un texte, trop longuement parfois car les yeux ont faim d’images mais c’est intéressant de se voir décrire les problématiques d’un artiste face aux diverses embûches de l’illustration de disques (entre autres).

Mais dès l’ouverture, fiévreuse, de ce beau volume, c’est vers Timo Ketola que la curiosité est la plus grande, on le suit ici depuis l’an 2000 et son extraordinaire Davthvs couvert de sang qui est toujours une des meilleures publications que la terre ait jamais portées. Sont rassemblées des œuvres à base d’encre, aquarelle, acrylique ou fusain que l’on reconnaît pour être devenues les représentations graphiques de DEATHSPELL OMEGA, WATAIN, DISSECTION, NEGATIVE PLANE, TEITANBLOOD, KAAMOS et SUNN O))) ou des couvertures de publications telles que Horrible Eyes ou les bouquins de Thomas Karlsson. La culture très étendue de Ketola lui inspire des œuvres variées et cependant uniques, exhalant chacune un souffle occulte terrible, l’extraordinaire travail pour TEITANBLOOD étant peut-être le plus marquant. Et quant aux légendes choisies pour accompagner les images, elles ne sont là que pour montrer des sources, le reste ira tout seul avec le regard de chacun d’autant que l’on pourrait passer des heures devant un Ketola, trouvant toujours un détail pas vu une heure avant.

Superbe livre. [dont on peut voir une partie des pages là : http://www.tabulaobscura.com/]

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.