Tu payes ton coup ?

Chroniques BD
17
Fév
2011

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Les collaborations entre Jean-Patrick Manchette et Jacques Tardi (Fatale et Griffu) montrent deux auteurs qui étaient faits pour se rencontrer et travailler ensemble.

Le ton de Manchette et l'encre de Tardi, tous deux d'un noir puissant, s'entremêlent encore avec bonheur sur La Position du tireur couché, adaptation posthume par Tardi d'un roman qui aurait mérité un titre du genre La position du tireur qui court car ça va vite là-dedans, très vite. Les actions, lapidaires comme des coups de latte brefs mais forts, se succèdent à la cadence pas de gymnastique et le suspense n'arrange pas le palpitant de l'auteur de ces lignes aaagh...

Un grand classique: Martin Terrier, nettoyeur ou presque, exécuteur des basses oeuvres pour sûr, décide de se ranger des voitures. Mais quelque chose, quelqu'un est décidé à ce que rien ne fonctionne comme il faut. Alors il a les boules Terrier, et quand le sang ne fait qu'un tour, on sort les soufflants et on règle les comptes à l'ancienne. Et que ce soit en province où au coeur d'un Paris que Tardi dessine comme personne, les échanges de coups vont laisser des traces... Parce que quand tout est prévu pour un retraite dorée et que l'on doit rempiler à cause d'un os de dernière minute, y a de quoi friser le "nervous breakdown" cher aux frangins Volfoni. Et puis devoir dessouder un type de l'OPEP sur l'ordre de barbouzes tous plus retors les uns que les autres, ça sent le cramé. Chronique de quelques morts annoncées.        

99 pages en noir et blanc, 19€
ISBN: 9782754803779

© GED Ω - 17/02 2011

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.