Chroniques BD
05
Déc
2017

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

[Publié à l’origine dans C Le Mag N°156]
Dans cette chouette « petite bédéthèque des savoirs », une collection qui a abordé par le passé des sujets aussi divers que l’univers, le rugby, l’histoire de la prostitution ou…le heavy metal, voici venu le tour de nos morts vivants préférés dont le retour sur grand et petit écran, puis partout ensuite, ne laisse pas d’intriguer quand ils étaient jadis cibles de tant d’opprobre. Les modes se suivent et ne se discutent pas, à moins qu’un malentendu majeur ne se soit installé. En effet pour rappel, le zombiE contaminé par une quelconque bactérie / radiation / épidémie et cannibale de surcroît (apparu chez George A. Romero avec le cultissime La Nuit des morts vivants) n’a pas grand chose à voir avec le zombi (sans E) issu du culte vaudou.

Philippe Charlier, anthropologue et médecin légiste, est allé en Haïti et au Bénin, berceaux historiques du vaudou, et nous ramène, transcrite en bande dessinée avec talent par Richard Guérineau (qui avait déjà adapté l’excellent Charly 9 de Jean Teulé en BD !), une étude passionnante et hyper documentée sur cette créature pas si imaginaire que ça qui inspira tant d’œuvres et suscita tant de questions. « Quand il n’y a plus de place en Enfer, les morts reviennent sur terre » d’accord, mais ils n’ont pas toujours le choix !       

71 pages en couleurs, 10 €
ISBN : 9782803671601

P. S. : sur Nawakulture, les zombies / morts-vivants sont légion, voir https://www.nawakulture.fr/index.php/component/tags/tag/252-zombie.

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !