Tu payes ton coup ?

Chroniques BD
18
Jan
2018

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

On est ici très friand d’humour vache et noir,

et Cornellà est un maître du genre comme on avait pu s’en apercevoir à Aix lors du festival de la BD local 1. Les strips cruels de l’auteur espagnol fraient souvent avec l’absurde et dépeignent au moyen de couleurs ultra vives des saynettes volontiers trash avec des personnages qui ne perdent jamais leur sourire benêt alors que leur créateur les fait souffrir le martyre ou les fait passer, ce qu’ils sont de toute façon, pour des cons d’un niveau intergalactique.

Mais même dans une belle flaque de raisiné ou avec la tronche en feu, ces andouilles nous font ici nous rouler parterre tant la plupart de nos congénères nous font à nous aussi, dans nos bouquins par exemple, penser à nombre de punitions et autres mésaventures dans laquelle nous les jetons avec beaucoup de plaisir. Catharsis ? Il faut voir, Cornellà mettant en scène sur des strips sans parole de six cases d’insupportables abrutis que l’on croise chaque jour à tous les coins de rue : les suiveurs de mode, les mal élevés, les frustrés, les farceurs, mais le cœur de cible est bien plus large, comme si le dessinateur conchiait la planète entière car il faut bien noter qu’en bon soutien de la parité pour tous, Cornellà n’épargne ni les enfants ni les malades dans ses stratagèmes sadiques, y en aura pour tout le monde ! Youpi !  

56 pages en couleurs, 16 €
ISBN : 9782369120254

1 voir Rencontres du 9ème art 2015 à Aix-en-Provence.

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.