Chroniques BD
13
Mar
2018

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

En 1534, à Béziers,
Nazdecabre, bourgeois de son état, est au désespoir… Ayant vu mourir tout à tour femme et fils, il se lamente sur le sort peu enviable de sa dernière fille Biterre, qui semble stérile. Pour y remédier, le vieil homme fait venir près de lui maistre François Rabelais, étudiant à l’école de médecine de Montpellier, qui équipé de sa « bourricque passa pertout », ne se fait pas prier, la récompense est mirobolante et ses poches de jeune carabin bien vides. Grâce à des méthodes peu orthodoxes, Rabelais rendra fier service à la famille Nazdecabre. « Perfusionem vinibus et cataplasme de cochonailles » !

Les dessins de Bernard Davit sont drôles comme tout et mêlent vieilles images du passé et anachronismes rigolos ; le texte plein de gauloiserie de Jean-Claude Audemar est quant à lui forcément bourré d’occitanismes et de jeux de mots malins, multiplie les allusions et les rimes foutraques, du coup on passe un bon petit moment à la lecture de cet album qui, sous couvert de faire rire, nous rappelle mine de rien quelques broutilles sur la parfois truculente histoire de la région.

50 pages en couleurs
ISBN : 2859982493

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.