Tu payes ton coup ?

Chroniques BD
09
Sep
2018

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

« Hier tout était calme. Et voilà que Chaos! déferle sur la France! »
Et avec ça Ernie Fairchild le méchant télépathe de Brian Pulido (et Justiniano au dessin), pour la première fois en français.

Des dizaines de millions de morts-vivants déferlent sur les villes des États-Unis et celles-ci succombent les unes après les autres. Manipulé par Lady Death, puis abandonné par elle par la faute de la déesse du Jugement Purgatori, il fait sévir la mégamort et la psychopeste partout où il passe et ne garde que pour seul ami son badge Smiley, ce qui dénote, nous sommes d’accord, un certain souci de santé mentale. En parlant de psy, Leonard Price, jadis responsable d’Ernie, part en croisade après avoir fumé le président Himself : ça va charcler dans les chaumières !    

Tout n’est certes pas parfait (les coquilles sont légion dans l’introduction, le scénario parfois rapide / confus car certains épisodes originels ont été mis de côté pour des besoins de publication, les dialogues fleurent parfois un peu trop le jeunisme forcé) mais le dessin est chouette, l’action et la violence omniprésentes, tout comme la Mort et les créatures de l’au-delà, et puis on perçoit même de légères références à la musique metal, ce qui n’est heavydemment pas pour nous déplaire. Du coup on recommande, voilà.  

36 pages en couleurs

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.