Documentaire
02
Aoû
2016

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

[Publié à l'origine dans C Le Mag N° 140]

« Dans un voyage, c'est la première émotion qui compte ; la rencontre personnelle des lieux. Il sera bien temps, rentré chez soi, de se documenter. Les doctes font un travail inestimable, mais nous empêche d’éprouver par nous-mêmes. L'émerveillement commence par un choc physique. Le plus ignare, à Palmyre, était saisi par la grandeur du paysage, les alignements de colonnes émergeant comme en plein jour de l'obscurité, la pâleur du ciel qui restait lumineux une fois le soleil éteint ».

À l'annonce de la destruction d'une grande partie de la mythique cité de Palmyre, les auteurs de ce livre, qui tient par son ton du guide amoureux, ont réuni leurs connaissances et leurs souvenirs ainsi que de nombreuses photographies magnifiques d’un lieu sûrement perdu pour toujours à cause de la profonde débilité du fanatisme religieux ou politique qui de tout temps frappera les vestiges du passé dans une furie aveugle de tabula rasa.

Que penserait aujourd'hui Zénobie, mythique souveraine arabe de Palmyre, qui osa tenir tête à l’empire romain d'Aurélien, des iconoclastes au burin et surtout à la masse, qui usurpent aujourd'hui le pouvoir au nom d’un dieu qui décidément a bon dos ? Elle ne pourrait que se ranger à l’avis de l'auteur : « les religions, quelles qu'elles soient, n'ont été que trop souvent des prétextes à persécution. Sous l’évangile d'amour et de paix, elles ont propagé la haine et la guerre ».

Et anéanti Palmyre.  


124 pages illustrées de 80 photos en couleurs, 19 €
ISBN : 9782848765204

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !