Tu payes ton coup ?

Documentaire
12
Jan
2008

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Au moment où deux monstres sacrés du hard rock (ou metal dans les pays anglo-saxons),

j’ai nommé METALLICA et AC/DC, sortent leur nouvel album, il est temps de présenter au grand public un style au succès commercial très important et à l’intérêt musical certain. 

Loin des publicités racoleuses sur le fait que l’auberge metal / hard n’est fréquentée que par des satanistes nazis mangeant des bébés au petit déjeuner, que les groupes sont formés par des chevelus crades, incultes et musicalement bourrins, le livre de Nicolas “Docteur” Bénard est un vrai petit guide pour le néophyte, un “rafraîchisseur” de mémoire pour les vétérans. Non seulement la musique et les paroles sont évoquées mais aussi l‘état d’esprit, les relations de cette musique avec la société, la religion, la littérature ou encore la mode… Tout ça sur une mise en page aérée, papier souple et agréable avec un format suffisamment petit pour pouvoir le glisser dans la poche…du perfecto, forcément ! 

Le discours est agréable, documenté, ponctué par des citations tirées des magazines de ma jeunesse (soupir…) et ne demande qu‘à être lu par les curieux n’ayant pas peur d’approcher de nouvelles contrées culturelles, celle-ci étant une des plus riches et diversifiées du paysage musical actuel. Comme dirait l’autre, “c’est vous qui voyez…”

150 pages illustrées en couleurs, 18 € 

ISBN : 9782916275345 

© GED Ω - 12/01 2008

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.