Documentaire
16
Sep
2009

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Curieux personnage que l'écrivain Pierre Mariel. En fait Werner Gerson est un de ses nombreux pseudos (citons Teddy LegrandPierre Montloin...) mais les sujets de ses ouvrages sont souvent similaires: le rapprochement mystérieux de l'occulte, des sociétés secrètes et du nazisme. Un bouquin sorti quelques années auparavant s'intitulait déjà La Revanche des nazis, digne titre pour un film de zombies SS à la Shock waves pour les connaisseurs... Si cette revanche apportait beaucoup d'arguments et de détails au sujet de la reconstruction discrète mais inexorable du nazisme dans les années 60, ce nazisme se révèle plus dans la veine de cette littérature qui va déferler particulièrement en France, le genre nazi ésotérique lancé par les malins Pauwels et Bergier en 1960 avec le fameux Matin des magiciens.


Chez Werner, ou plutôt Pierre, seront abordées les grandes sociétés classiques des années 20 (Thulé, Rose-Croix, la Vehme ressuscitée...) sans oublier l'évocation du passé et des traditions secrètes en Allemagne depuis la nuit des temps et aboutit aux médiums, les sorciers à la Crowley, les fous comme le baron Ungern von Sternberg etc, etc. Si quelques informations sont parfois bonnes à récupérer pour compléter ses connaissances, le ton sensationnaliste très à la mode dans les années 60-70 ne me sied guère. Bon après, comme d'hab', c'est vous qui voyez si vous prenez un temps précieux pour ça...ou pas.


302 pages

© GED Ω - 16/09 2009

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !