Tu payes ton coup ?

Documentaire
19
Sep
2018

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

[Publié à l’origine dans C Le Mag N°175]

Encore une réédition en rapport avec le vampirisme chez Le Castor Astral 1, cette fois ce sont les extraits les plus intéressants de l’enquête passionnée d'une femme dont le mari était cantonné dans la région du sinistre comte Dracula. Dracula dont l'auteur Bram Stoker (qui, rappelons-le, n’a jamais mis les arpions en Transylvanie…) s'inspirera de ce texte publié sous forme d'article en 1885 (puis de livre, The Land beyond the forest, en 1888) pour nourrir son œuvre magistrale de 1897.

Ces fameuses superstitions évoquées rassemblent les entités démoniaques, du moins paranormales, qui peuplent le folklore local, qu’il soit d’origine roumaine, saxonne ou encore tzigane. En effet d’après l’auteur, «…il est probable que nulle part en dehors du pays par-delà la forêt cette plante singulière, trompeuse et capricieuse ne s’épanouit avec autant d'obstination et d’étonnante diversité ».

Diable et démons, sorcières et gobelins, esprits errants, vampires et loups-garous naturellement mais aussi heures ou jours de mauvaise augure, talismans, procédés de divination (très souvent d’une complexité invraisemblable, on a choisi pour nous le triple saut périlleux au premier coup de tonnerre pour soigner le dos), le répertoire est assez impressionnant et éclaire d’un jour nouveau un monument de la littérature.

1 voir par exemple L’Étranger des Carpathes de Karl von Wachsmann (Le Castor Astral - 1844 Réédition 2018).

130 pages avec quelques illustrations en noir et blanc, 9,90 €
ISBN : 9791027801213

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.