Tu payes ton coup ?

Fanzines
27
Fév
2018

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Étienne a gentiment farfouillé dans son fourbi

et a réussi à mettre la main sur un exemplaire de son deuxième numéro que nous loupâmes, pauvre de nous, quand il sortit. Forcément, avec un tirage de trente petites copies, y avait des chances qu’il nous passe sous le nez…

Pour preuve que les esprits indépendants suivent toujours leur instinct en se foutant du reste (politique que nous avons toujours observée pendant ces vingt dernières années), Étienne n’a strictement rien écouté de ce que nous lui dîmes dans la chronique du premier numéro 1 : la police de caractère est toujours - trop - grosse, du coup, comme son créateur l’avoue de lui-même, Broken Balls se lit toujours très vite (mais peut-être pas en un « petit quart d’heure » tout de même…).

Mais on pardonne rapidement car le sieur connaît son sujet sans devenir pédant, aborde toujours les facettes core / noise / metal du prisme musical et a même donné tribune à nôtre vrai pote Goth de YATTAÏ (dont il reste ici des copies du vinyle, y a le temps pour la disquette…) ainsi qu’IN OTHER CLIMES, S-CORE et Mike, véritable couteau suisse du narbonnais puisqu’il participa à de nombreuses aventures musicales du coin (par exemple BONESCRAPER, pour ne pas en nommer trop…).

Vingt-huit chroniques et un live-report complèteront le menu, tout ça avec une mise en page on ne peut plus ergonomique, de sept à cent-dix-sept ans.

36 pages photocopiées en noir et blanc

1 voir Broken Balls #1 (Étienne - 2014).

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.