Tu payes ton coup ?

Fanzines
06
Jan
2010

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Ou l’expression palpable de la magie d’une scène dont les milliers de kilomètres séparant les uns des autres se voyaient abolis par une passion dévorante :

NIHILIST nomme sa démo Premature autopsy sur une idée de Mark Sawickis, Tompa, un autre fanzineux (Cascade zine), monte GROTESQUE et diffuse direct l’info à l’entourage…international, ASPHYX et MASACRE remercient MAYHEM,, Chuck Shuldiner devait chanter sur l’album de SCHIZO, le monde semble tellement petit !!! Metalion, à l’époque du facteur à vélo, parvient même à recevoir des choses de Singapour, de Colombie, de Russie, pas vraiment les plus simples à atteindre à l’époque, surtout si on est pressé par la deadline.


Au sommaire de ce numéro des cinq ans beaucoup d’interviews stupides mais fun et une tribune sur beau papier pour des groupes speed / thrash / death / black / doom / grindcore…et pourquoi pas un poil de pop / rock venu de Suède (BLUE FOR TWO) ?! En tout cas pas de nazis, c’est explicité clairement et souvent : SINDROME, O. L. D., NIHILIST, SADISTIK EXEKUTION, ASPHYX, MUTILATED (chantant les louanges de sa scène locale), THANATOS, ABOMINATION, NAPALM DEATH, MX, SORE THROAT, DISMEMBER (première interview !), SCHIZO, AUTOPSY, AGATHOCLES, ATHEIST, NUCLEAR DEATH, MATRICIDE, UNSEEN TERROR, MASACRE, FILTHY CHRISTIANS (le discours d’un groupe intelligent, qui mange fascistes et capitalistes au petit déjeuner, fait toujours du bien à lire !), MORBID ANGEL, CARCASS (loooongues réponses, ça fait plaisir !), BOLT THROWER, PUNGENT STENCH, MERCILESS, INCUBUS (celui de Louisiane !) et DORSAL ATLÀNTICA.

Une couv’ horriblement gore, des tonnes de dessins (Arne Babb est dans la place, Rokk ou un certain Nicke aussi, sans parler de Captain Joint !), de logos, de photos sans poseurs du dimanche, de flyers, de cadres de textes à pointes et dégoulinures, tout est là, même la typo variant de classique à minuscule, comment passer à côté d’une telle preuve totalement givrée (onnoooomaaaatopéééées à la chaîne !!!) de dévotion à l’underground metal ?!

A priori : objectivement insurpassable.

55 pages A4 en noir et blanc, impression pro.

P. S. : Slayer Mag est sur Nawakulture depuis longtemps, clique sur https://www.nawakulture.fr/index.php/rechercher?searchword=Jon%20%C2%AB%20Metalion%20%C2%BB%20Kristiansen&searchphrase=exact.

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.