Une petite contribution ?

Livres divers
04
Déc
2014

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

[Publié à l'origine dans Abus Dangereux N° 133]

 

Contrairement à tous les menteurs pathologiques qui squattent aujourd’hui les réseaux et s’inventent un passé de baroudeur de bande dessinée bis, je me rappelle très bien mon premier T-shirt: un sweat METALLICA obtenu de haute lutte alors que le fabuleux GUNS’N’ROSES avec tête de mort à haut de forme se voyait infliger par les vieux une stricte fin de non-recevoir en 1991, une commande sur la page VPC de Hard Rock Mag (R. I. P.) et la vie changea dès lors pour toujours. Et depuis, des centaines (véridique) d’autres "tish" - quelle infecte dégradation du mot - font ployer les étagères d’un meuble qui ne contient pas beaucoup d’autres choses à mettre de "sérieux" pour les esthètes de la norme. Dans ce bouquin, quarante-cinq auteurs (journalistes, musiciens, illustrateurs, activistes en tous genres dont beaucoup issus de la galaxie Kicking) se succèdent au fil des pages et racontent leur premier T-shirt de groupe et même si parfois on ne se rappelle pas de tous les détails, ou si la mémoire semble reconstruire des souvenirs un peu trop beaux pour être honnêtes, il faut reconnaître trouver là un grand plaisir à farfouiller dans les vieux cartons de son grenier cortical. Il y a fort à parier que chacun se reconnaîtra dans un ou plusieurs de ces autoportraits. On dénombre de plus différentes manières de présenter la chose suivant les auteurs, certains frayent avec l’auto-analyse, d’autres montrent un intérêt pour la mode chic, les plus captivants sont les rockers purs et durs dont certains jouent avec les formes (David Didelot par exemple) et font vibrer grâce à la morsure tangible que nous partageons tous, nous les aigles de la route du rock infatigables qui ne portons que les armoiries des groupes aimés (et surtout vus en concert), mais bien évidemment PAS le soir d’un concert des dits groupes. C’est bizarre mais c’est comme ça chez beaucoup, on a des règles strictes comme par exemple la géographie (Sète ou Palavas sur la Côte d’Azur ?! Aaargh !!). Un chouette bouquin qui ramène à la surface de bons souvenirs et des réflexions qui se tiennent au sujet de l’underground et de son ciment le plus sûr, la passion.

 

185 pages avec illustrations en N & B, 15 €

ISBN: 9782953405934

 

© GEDΩ- 04/02 2015

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.