Une petite contribution ?

Livres divers
08
Jan
2008

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Dans un très grand nombre de films américains, on peut en trouver un dans la cuisine.

Pour éliminer les déchets, jeter les Gremlins dedans et tout, et tout. Le broyeur. La grande classe technologique qui fait du splotch avec ta bouffe. Imaginons de récupérer ce qui sort de ce broyeur, de le jeter avec force contre un mur et puis d’organiser un vernissage… 

Car Cheyco Leidmann, l’artiste responsable de l‘œuvre et accessoirement de cet énorme – dans tous les sens du terme – livre, travaille un peu comme ça si on veut simplifier. Il passe au broyeur les éléments les plus sordides, les plus malsains possibles de la société (drogue, violence, prostitution, catastrophes naturelles, etc.) pour composer des pièces assez cinglées, des collages morbides à ne pas laisser traîner dans la chambre des enfants. Car Cheyco aime et veut choquer et franchement excelle en la matière. 

Par contre limiter l’œuvre à ce seul constat serait une erreur. D’ailleurs l’intro déjantée avertit d’emblée le visiteur, “t’auras jamais rien vu comme ça”. Décalé c’est sûr, traumatisant c’est clair mais aussi pédagogique à sa manière. Le slogan pourrait être : “lâchez-nous avec vos tabous et regardez le monde avec des yeux neufs”. En gros à mort l’indifférence et la complaisance. 

En raison de son contenu brutal, je déconseille d’offrir ce livre pour la petite dernière qui vient de passer sa grande section. Les amateurs d’art explosif, de noirceur et de provoc’ doivent aller à la rencontre de Leidmann. C’est même possible physiquement le 11 septembre (judicieuse date de sortie du livre) à la Galerie Pascal Vanhoecke dans le IIIème à Paris. Une expo autour de Toxytt a lieu au même endroit du 6 septembre au 18 octobre 2008. 

300 pages, 65 € 

ISBN : 9782732437026 

© GED Ω - 08/01 2008

Quelques chroniques en vrac