Livres divers
12
Oct
2017

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

[Publié à l’origine dans C Le Mag N°154]
Conçu comme « une contribution au débat civil » à une époque où les populismes de tous bords sont devenus la coqueluche des médias toujours avides de possibilités de vendre du papier, Reconnaître le fascisme a été écrit par un homme qui, une fois n’est pas coutume, a vraiment vécu le temps décrit par beaucoup d’imbéciles nés bien plus tard, et a vu s’allumer en direct l’étincelle qui va mettre le monde à feu et à sang pendant la seconde guerre mondiale.

Basé sur un discours prononcé par l’auteur (malheureusement décédé l’année passée) en 1995 pour le cinquantième anniversaire de la libération de l’Europe, ce petit bouquin dresse, tout en livrant maints souvenirs contemporains de son auteur, une liste des archétypes de ce que Umberto Eco qualifie de « Ur-fascisme » ou de « fascisme éternel ».

A nous, à vous, ensuite, de mettre le doigt sur « une série d’habitudes culturelles, une nébuleuse d’instincts obscurs et de pulsions insondables » (traditionalisme, anti-modernisme / irrationalisme, culte de l’action, peur de la différence, obsession du complot, élitisme, culte de l’héroïsme et de la mort, machisme, populisme entre autres…) et de réagir ensuite, ou pas, chacun voit midi à sa porte, en conséquence.

Prêts à faire votre propre liste ?

51 pages, 3 €
ISBN : 9782246813897

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !