Une petite contribution ?

Livres divers
31
Déc
1998

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Conte écrit en 1859 par le danois Hans Christian Andersen sous le titre original de Le Coq de poulailler et le coq de girouette,

Les Deux coqs est illustré à la fin du XIXème siècle par le peintre Theo Van Hoytema, chantre de l’Art Nouveau hollandais. Hoytema avait déjà illustré Le Vilain petit canard du même auteur en 1893 pour le compte de Cornelis Marinus van Gogh (oncle de Vincent) qui publiera tous ses premiers livres. Sous forme de lithographies tricolores - faute de moyens plus conséquents - et de cartouches incluant le texte du conte, voilà une reproduction d’album (format oblong) qui vaut le détour.

Car la mise en images est tout simplement magnifique, particulièrement les oiseaux, et ceux qui aiment les contes à l’ancienne ne manqueront d’être charmés par ces traits et ces mots enfin réédités sous une forme à leur mesure. Mais alors qui, du coq chantant gonflant volontiers sa poitrine pour faire glousser les poules et rêver les poussins, et du coq de fer trônant sur le toit de la ferme est-il le plus utile ?

Vous le découvrirez en écoutant leur voisin le concombre, un légume tout à fait vivace quand il s’agit de papoter.    

[Imprimé en Chine, ce livre ne pouvait pas avoir que des qualités…]

20 pages illustrées en couleurs, 15,90 €
ISBN : 9782226401137

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac