Tu payes ton coup ?

Chroniques de nouvelles
08
Oct
2015

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

6 auteurs, 6 pays et 6 univers à découvrir grâce aux talents de découvreurs de L’Atinoir.


Guillermo Barquero (Costa Rica) narre la vie intime compliquée de Marcela et Arturo, non sans situer l’Islande, dont la neige « partout recouvre tout », comme un point d’amarrage onirique.


Chez Vanessa Núñez Handal (El Salvador), Bérénice (un hommage à Poe ?) est morte et devient l’objet d’un culte inquiétant, La Coyo se fait du souci pour son rejeton qui file du mauvais coton, tandis que Le Latex semble doté d’une vie propre…).


Rodrigo Fuentes (Guatemala) évoque Perla, « la vache qui voulait être chien », qui devient ami avec Derrepente le métis canin, et participe aux grèves des ouvriers sous le regard bienveillant d’un dessinateur, rien ne pourra tuer son émerveillement à la vue de ces animaux, pas même le « progrès » et les saloperies sans âme qui viennent avec…


Jessica Sánchez (Honduras) : « les promesses se sont effacées » et elle est devenue captive, mais hop, évasion, elle devient lectrice, c’est bien connu : lire délivre ! Dans Le Syndrome, cette femme ne souhaite pas « poser des questions à l’infini », que sera sera, de tout façon « la clarté s’en est allée depuis longtemps ».


José Adiak Montoya (Nicaragua) le dit, « c’est arrivé une nuit » et son récit aide à en être définitivement sûr, Erasme avait raison quand il disait « C'est bien la pire folie que de vouloir être sage dans un monde de fous ».


Melanie Taylor Herrera (Panamá) raconte les Amants dont chacun a ses préoccupations de donner, de faire l’amour, et la preuve que c'est une inépuisable réserve d’imagination pour l’écrivain.


L’Amérique centrale raconte. Et ravit.

124 pages - Version bilingue (français / espagnol), 12 €
ISBN : 9782918112471 

http://www.latinoir.fr/lamerique-centrale-raconte-2015-centro-america-cuenta-2015-bilingue-bilingue/

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.