Tu payes ton coup ?

Chroniques de nouvelles
09
Jan
2016

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Deux nouvelles aventures de Harry Dickson, le Sherlock Holmes américain 1 !


Au théâtre de Belton, le fauteuil 27 est une sorte de concession, c’est un fauteuil à perpétuité… Pourtant quelqu’un s’en déclare l’abonné quand il embarque nuitamment la chanteuse Eva Merril sur son attelage. Et si c’était lui qui égorgeait les femmes et glissait sur leur cadavre un ticket pour la fameux fauteuil ?
Ray n’a pas l’air de porter les végétariens dans son cœur dans cette histoire (à l’ambiance qui rappelle le Fantôme de l’opéra de Leroux) un peu plus tirée par les cheveux que d’habitude même si les descriptions sont toujours aussi efficaces et que l’ambiance est sombre et à la lisière du fantastique, la marque de fabrique de l’auteur.

L’énigmatique Tiger Brand passe à un cheveu de se faire attraper lors d’un cambriolage, heureusement la belle Millicent Alsworth lui porte secours in extremis. Harry Dickson est engagé pour contrecarrer les plans de Brand par les industriels visés par ses agissements. Pas vraiment sympathiques les grossiums, pourrait-on ajouter. Dangereuse enquête qui flirte avec l’espionnage et qui voit Dickson et Tom Wills croiser la route de l’homme dont on ne prononçait pas le nom en Angleterre
Condamné par son auteur à la solitude éternelle, Harry Dickson ne laisse en revanche aussi chance au crime, tremblez malfaiteurs !

125 pages
ISBN : 2277300721

1 voir aussi Harry Dickson - Le Châtiment des Foyle suivi de Les Vengeurs du diable de Jean Ray (Librio - 1997) et Harry Dickson - Les Étoiles de la mort suivi de Le Studio rouge de Jean Ray (Librio - 1995)

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.