Chroniques romans
16
Mai
2011

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

[Publié à l'origine dans C Le Mag #84]

Aujourd'hui c'est bien connu, puisque certains paltoquets de la presse parisienne et autres intellectuels dominicaux l'ont récemment décidé depuis le carton de la trilogie Millenium, croyez-les donc : il n'y a rien de mieux que la littérature scandinave, tout le monde en parle comme si celle-ci était née il y a trois semaines...

Seulement voyez-vous, ceux qui la lisent depuis bien des années rient jaune aujourd'hui à la vue de rayons de librairie remplis certes de bon grain mais aussi d'innommable ivraie. Pour ramener les lecteurs dans le droit chemin, voici une idée de lecture plus que séduisante, l'histoire d'un vieux chnoque qui se carapate de la maison de retraite le jour de ses cent ans, bien décidé à ne pas les fêter en compagnie des croque-morts qui y (sur)vivent. Le roman se dédouble dés le départ entre la cavale rocambolesque en charentaises du quasi fossile, artificier de génie, et son histoire hallucinante qui court de 1905 à 2005 donc, pendant laquelle il se débrouille pour être toujours au bon endroit au bon moment. Sur son tortueux chemin il rencontrera entre autres et successivement FrancoStalineTrumanMaoDe Gaulle et on en passe, et, sans pourtant porter la politique dans son cœur, se retrouvera à influer sur le cours de l'histoire de la planète. Jugez du peu, imaginez donc que cet homme est pour quelque chose dans des domaines aussi variés que la fabrication de la première bombe atomique américaine, la destruction totale et tenue secrète de la ville de Vladivostok ou encore la détente entre les soviétiques de Brejnev et les américains de Nixon dans les années soixante-dix ! Vous l'aurez compris, un roman souvent loufoque dont le déroulement ferait penser à une sorte de Forrest Gump mis sur papier par le déjanté Arto Paasilina de Petits suicides entre amis, autre road-roman hilarant venu du froid (de Finlande plus exactement). Jonas Jonasson, journaliste suédois, signe là son premier roman qui est appelé à faire un bon gros carton, d'abord pour les raisons exposées plus haut et surtout ensuite parce qu'il est tout simplement très réussi, on rêve même d'une adaptation au cinoche qui, rassurez-vous, est d'ores et déjà prévue, étonnant non ? Reste à savoir qui pourrait jouer un centenaire capable de sauter par la fenêtre, d'avoir pour ami un éléphant dans la force de l'âge ou de balancer un coup de planche sur la tête d'un menaçant loubard... En attendant l'arrivée du vénérable Allan Karlsson sur les grands écrans, précipitez-vous chez votre libraire préféré !  

 

453 pages, 21€

ISBN: 9782258086449 

 

© GED Ω - 16/05 2011

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.