Chroniques romans
11
Jan
2012

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Christelle est plâtrée des deux bras suite à une vieille chute, elle rêve d'être éditée. 

Nestor est éditeur et fétichiste des femmes affublées de plâtres. Oui, il y a possibilité d'entente là... Après une correspondance électronique sur un forum santé où s'échangent des messages entre infirmes, toubibs et tordus, ils finissent par se rencontrer en vrai. L'ambiguïté des conversations, la nuit même qu'ils passent ensemble et les faux-semblants qui s'ensuivent vont faire se demander au lecteur, véritable oie blanche hein, qui est le chat et qui est la souris dans tout ce micmac.

Sulfureux de par des passages pornographiques crus, le discours de Slocombe sur l'isolement et le désarroi de l'infirme, sa sexualité (qui existe !) et un regard acéré sur la communication électronique ne manquent pas de pertinence et font de ce roman à ne pas mettre entre toutes les mains (quoique...) une belle réflexion à forte teneur d'acidité, en particulier sur un certain esprit sans vergogne qui semble l'apanage des "nouvelles générations" capables du pire beaucoup plus souvent que du meilleur. Enfin, suivant d'où l'on se positionne pas vrai ?

 

190 pages, 18€

ISBN: 9782268067773

 

© GED Ω - 11/01 2012

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.