Tu payes ton coup ?

Chroniques romans
20
Avr
2012

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

[Publié à l'origine sur C Le Mag N°93]

 

1804: Bonaparte est pratiquement seul maître à bord du vaisseau France mais les royalistes exilés à l'étranger s'agitent et ne cessent de fomenter des complots en vue d'assassiner le premier consul. Le chouan Cadoudal (appelé aussi "Gédéon" au sein de la résistance bretonne), le général Pichegru, le général Moreau... Autant de personnages qui tombent les uns après les autres car Talleyrand, ministre machiavélique du futur Empereur des Français, veille et mène la danse des marionnettes... Et rien ne pourrait justifier un accroc à l'ascension de son poulain Bonaparte, peu importe le prix à payer. Quitte à trouver des ennemis imaginaires ou des princes à sacrifier, par exemple le prince d'Enghien, le dernier des Condé qui en Allemagne piaffe d'impatience en attendant d'être autorisé à combattre au nom de Sa France.

Ce roman très documenté se divise en trois parties: les conjurés royalistes et leurs tentatives, la vie du prince d'Enghien puis sa chute inexorable. Mais elle se partage aussi entre deux personnages très différents, tous deux malheureux pour des raisons diverses: tout d'abord Bonaparte, manipulé par Talleyrand mais surtout handicapé par son manque de confiance en lui et ses complexes. Puis vient le prince, manipulé lui aussi par ceux qui veulent servir la royauté, le garder en réserve au détriment de son envie d'en découdre, de retrouver la France et de vivre son amour pour celle qu'il aime.

L'auteur chevronné n'oublie donc pas le romanesque dans sa construction du récit, livrant un texte touchant et néanmoins instructif sur une des pages les plus scrupuleusement oubliées du pré-Empire. La fin d'un personnage méconnu mais à l'honneur admirable dans l'appréhension de ses ennemis, en particulier du plus haut dans la hiérarchie, Bonaparte qui d'ailleurs le lui rend à sa manière. Un duel, à lire sur le ton de la tragédie grecque, très touchant.

 

283 pages, 18 €

ISBN: 978272919478 

 

© GED Ω - 20/04 2012

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.