Tu payes ton coup ?

15
Fév
2019

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Sans déconner, il n’y a sûrement aucun fan du groupe sur la planète qui n’en avait pas rêvé :

un jeu bâti autour de la mascotte la plus géniale de tous les temps, l’infâme Eddie, figure de proue du plus grand groupe de heavy metal britannique : IRON MAIDEN 1 !

Quand tout le monde avait découvert le rock par le biais du hard - que l’on affuble aujourd’hui de l’étiquette classic - rock (AEROSMITH, QUEEN, AC/DC, ZZ TOP, LED ZEP, SCORPIONS, DEEP PURPLE, vous voyez l’genre), c’est IRON MAIDEN et lui seul qui avait embarqué absolument tous les fans de metal dans sa besace, ne serait-ce que pour un temps, grâce à son imagerie unique. Derek Riggs en soit loué pour l’éternité 2. On avait tous dans l’idée qu’un jour quelqu’un commettrait un comics, un dessin animé, mais bordel…un jeu sur phone ?!

A part une passe pendant laquelle un pote démontrait souvent à Nawakulture l’intérêt de la console de jeux pendant l’apéro (‘tain Phil, c’était quand même chouette Shadow of Rome, Onimusha, Dragon Quest ou God ou war !), on a ici toujours détesté les jeux vidéo. Quand la possibilité d’avoir sur le téléphone un truc du genre avec en B. O. les meilleurs morceaux de la Vierge de Fer, la curiosité a mis un coup de boule au scepticisme et téléchargement il y eut. Et nom de dieu que l’idée a été bonne !!! Non seulement l’univers du groupe est respecté, mais en plus les sagouins ont trouvé le moyen d’ajouter au merdier une pléiade de personnages bien cool et les mises à jour coïncident parfois avec l’apparition de nouvelles goules à défoncer / collectionner suivant l’humeur ! En mode histoire, quête ou arène y a vraiment de quoi jouer, et pour longtemps.

Depuis des mois on taille en pièces des squelettes, des loups-garous, des flics (si, si, made in London avec le chapeau ridicule et tout, ça coûte tout de même moins cher en prison que les boxer en vrai dans la rue pas vrai ?), des sorciers, des morts vivants, et on ne se lasse pas de cette drogue digitale, les fans adoreront et, si un vieillard comme yours truly parvient à utiliser la chose, vous y parviendrez aussi !! Si parfois quelques bugs viennent crisper le quidam, l’équipe très réactive en vient à bout au fur et à mesure, et répond même aux questions relativement vite, ce qui pour un bidule monumental relève de l’exploit.

Une des rares cochonneries digitales qui rendent la vie plus sympa à être vécue. Et c’est gratos si tu ne décides pas de te faire enfler pour du virtuel.

1 on a écrit des dizaines d'articles au sujet du groupe, clique donc sur https://www.nawakulture.fr/index.php/rechercher?searchword=IRON%20MAIDEN%20[Uk]&searchphrase=exact[Uk]&searchphrase=exact.

2 voir le livre génial Run for cover - The Art of Derek Riggs de Martin Popoff (Aardvark Publishing - 2006).

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.