Tu payes ton coup ?

26
Oct
2017

Death-y-dément, les feuillets d'obsèques se ramassent à la pelle à Bédarieux,

y a qu’à voir les derniers textes publiés dans cette rubrique, et ça commence à faire lourd…


Et cette fois c’est toi David, et là je dis non. Vingt ans que chte tanne pour monter une expo autour de tes incroyables dessins 1 sous ma présidence et quand je finis, par hasard, HIER, par enfin apercevoir tes forfaits, que j’ai vus pour certains dans leur phase brouillon, garnir les pauvres boutiques vides d'un centre-ville qu'il est autant, c’est pour apprendre que tu es parti ?! Tu fais chier David, je fais comment pour devenir célèbre maintenant ?!

Avant, on avait fait beaucoup de conneries, petites hein, celles qui sont du genre à faire perdre quelques plumes sans nous empêcher de prendre quelques kilos (qui a dit « allez, un aquarium dans un deuch rouge avec le Golgothic et The End sur Nostalgie ? », qui a mentionné l'œuf, le Wichita, Boudouissou ? Qu’il se dénonce immédiatement !), mais une cassure avait fait de toi un type plus en marge de notre marge, la preuve en était l’exemple surréaliste de mes trente ans (il y a bientôt dix ans, ARGH !) où tu préféras croquer un maousse pistolet dans mes chiottes, fort fréquentées pourtant, plutôt que de supporter le bordel ambiant, te voilà peinard maintenant. T’as pris ton Bic au moins ?


J’en profite pour noter que tu rejoins un autre membre de notre équipe des nuls en sport, Pierre-François 2, qui, à l’instar de ton non-serviteur, n’était pas de ceux qu'on se battait pour prendre dans l'équipe mais reconnaissons que tu étais bien le seul à pratiquer l' « écrasé frontal » avec un tel brio.

 

On aura réussi à faire « que » ça ensemble mais bordel je suis heureux que nous l'ayons fait malgré des rencontres singulièrement en pointillés, au revoir ami, ce soir la bouteille y passe.

 

1 ceux qui voudraient savoir ce qu’ils ont raté peuvent lire David Laroche - « dessins au stylo-bille » à Béziers (34) et Personnages : Charli, David Laroche et Alain Brechbuhl à Bédarieux, Atelier-galerie Etc…Arts.

2 on s’est aussi occupé du cas de « Joe l’Indien », voir Je ne suis pas seul ! - Hommage à Pierre-François Lugagne.

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.