Tu payes ton coup ?

20
Fév
2012

Voyage au bout de la nuit (sur la piste d'une nouvelle étoile)

Une nouvelle étoile a rendez-vous avec la lune sur le front de mer. Si Lucky nous quitte prématurément en ce jour, il le fait sur la pointe des pieds, ne voulant pas déranger quiconque, comme il l'a toujours fait avec ses proches. Et si l'envie de crier prend parfois le dessus, les souvenirs heureux la font toujours dégager...

On ne me verra pas souvent dans une cérémonie mais l'hommage à cet homme extraordinaire va forcément réunir beaucoup de gens. Si on imaginait seulement rassembler au même endroit les personnes à qui il a rendu service, il faudrait ressusciter l'équipe de construction de Notre-Dame pour en construire une deuxième ! « Le cœur sur la main » est sûrement l'expression qui mettra tout le monde d'accord. Jamais Lucky n'aurait pu laisser tomber quelqu'un dans la panade, son image d'ours ne trompait finalement que les andouilles, dans l'écrin de muscles et de tatouages reposait un trésor de gentillesse et d'attention que personne ne pourra oublier.

Une rencontre peut changer une vie, tout simplement. L'exemple donné par Luc a inspiré un  grand nombre de fils spirituels, en particulier Casse-Couilles, Laurent, David ou Olive mais j'en passe ! Tout le monde a tiré de Luc et ses principes basés sur une profonde humanité des leçons sur sa propre vie. Quand on ne croit pas forcément en l'homme, faire connaissance avec un gars qui donnait tout à ses amis pour leur éviter de se compliquer la vie est tout simplement un miracle. A l'heure où la peur semble devenir le message général, un Luc rassure sur la santé de l'âme, la bonté n'est donc pas une fable ! Et si aujourd'hui, tous rassemblés, nous laissons couler les larmes, c'est peut-être par appréhension de ne plus jamais croire à cette belle fable.

Il rejoint en ça son beau-frère Yannick 1, parti il y a tout juste un an, on imagine aisément de joyeuses retrouvailles entre rosé et grillades. Ce n'est qu'un au revoir mes frères...

Soyons logiques, la Mort est une fiction puisque nos chers défunts restent en nous, et Luc n'est pas prêt d'en sortir.

[« Non mais t'es dingue !!» ]

Ged

1 voir Le forgeron hirsute de l'Antrefer s'en est allé sans prévenir : hommage à Yannick Le Béguec (1968 - 2010) et Clermont, un(e) tombe - une visite à Yannick Le Béguec.

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.